Alternateur de voiture: guide complet d’informations utiles.

L’alternateur de voiture est un élément essentiel dans une voiture, étant donné qu’il produit l’énergie électrique qui fait fonctionner les divers équipements. Sa panne peut ainsi causer de nombreux dysfonctionnements, et même immobiliser la voiture. Il est donc indispensable de bien prévenir les pannes, et de savoir les réparer lorsqu’elles se produisent.

Qu’est-ce qu’un alternateur?

L’alternateur de voiture est une pièce qui fournit de l’électricité. Pour cela, il utilise un principe de physique élémentaire, qui est le celui de faire tourner un aimant autour d’une bobine de fil de cuivre. Grâce au champ magnétique de l’aimant, les électrons du cuivre s’animent, ce qui crée de l’électricité. Certes, toutes les voitures sont équipées de batterie qui fournit aussi de l’énergie électrique, mais elle doit aussi être alimentée par du courant pour se recharger, d’où l’utilité d’un alternateur. Ainsi, à l’arrêt du moteur, c’est la batterie qui alimente la voiture pour ses besoins en électricité, comme les éclairages, les ouvertures de portes ou encore le démarrage. En revanche, une fois le moteur mis en marche, l’alternateur prend le relais, et fournit aussi du courant à la batterie pour qu’elle puisse se recharger, étant donné qu’elle est toujours sollicitée lorsque le moteur est à l’arrêt. L’alternateur dispose d’une poulie qui est entraînée par le mouvement de rotation du moteur en marche, grâce à une courroie. C’est ainsi qu’il peut produire de l’électricité, car la poulie qui tourne fait aussi tourner la bobine en fil cuivre dans le champ magnétique.  Il faut noter que l’alternateur est équipé de plusieurs éléments qui contribuent à son bon fonctionnement et à l’accomplissement de son rôle. Tel est le cas d’un régulateur qui stabilise la tension électrique produite.

Comment faire le test d’un alternateur de voiture?

Lorsque l’alternateur de voiture ne fonctionne pas correctement, les différents équipements pourraient également subir des dysfonctionnements. Il se pourrait même que le moteur ne puisse pas démarrer, ce qui immobilisera le véhicule. De ce fait, il est très important de s’assurer que l’alternateur ne rencontre aucun souci. Pour cela, quelques tests peuvent être effectués. Un de ceux-là consiste à utiliser un appareil de mesure de tension électrique ou multimètre qu’il faut brancher sur la batterie de voiture tandis que le moteur tourne. Ainsi, pour la plupart des voitures, la tension électrique de la batterie est de 12 V. Lors du test, si le multimètre affiche une tension comprise entre 13,3 V et 14,7 V, l’alternateur fonctionne correctement. En revanche, si la tension est inférieure à 13,3 V, il y a un probablement un problème au niveau de l’alternateur, car il n’arrive pas à fournir suffisamment d’énergie pour alimenter la batterie. Si au contraire, la tension est supérieure à 14,7V, cela signifie aussi qu’il faut procéder à des réparations, car le régulateur de tension ne remplit pas son rôle, et que cela pourrait endommager les équipements électriques de la voiture. Un autre test assez simple pour vérifier l’alternateur est de mettre en marche le moteur, et d’allumer les phares. Si ces dernières varient en luminosité en fonction du régime moteur, c’est que l’alternateur a des soucis.

Changement d’un alternateur de voiture

Même s’il est souvent possible de réparer un alternateur défectueux, certaines pannes peuvent être assez sévères, et imposent un changement complet. Pour cela, la première chose à faire est de trouver la pièce de remplacement, qui doit être identique à l’original, au niveau de toutes ses caractéristiques, sur la forme et sur le fond. La forme est très importante, notamment au niveau de la poulie et des fixations, pour que la nouvelle pièce puisse être installée convenablement dans son emplacement. Un corps d’alternateur trop grand ou trop petit, ou encore une poulie qui n’a pas la même taille que la précédente, entraîneraient un mauvais positionnement de ces pièces, et engendreraient un décalage dans la rotation des différents éléments qui doivent tourner avec l’alternateur. Il peut s’agir de la pompe à eau, de la pompe de direction ou encore du compresseur pour la climatisation. Les spécificités internes doivent également correspondre à l’original, principalement au niveau de la puissance. Il faut noter qu’il peut exister des modèles compatibles ou adaptables qui peuvent aussi convenir lors d’un changement d’alternateur, mais il est toujours préférable d’utiliser des pièces d’origine pour plus d’assurance.

Comment réparer un alternateur de voiture?

Un alternateur de voiture nécessite une réparation lorsqu’il n’arrive plus à recharger la batterie. Généralement, le témoin de la batterie s’allume sur le tableau de bord lorsque cela se produit, même si le moteur tourne. Plusieurs raisons peuvent être la source des problèmes sur l’alternateur. Tout d’abord, il n’arrive plus à effectuer les mouvements de rotation. Cela peut être dû à la défaillance du roulement de la bobine de cuivre, ou encore que c’est la bobine elle-même qui est endommagée. Dans ces situations, il faut alors procéder au remplacement du roulement, ou celui de la bobine. Une autre panne de l’alternateur peut être reliée à l’usure des charbons, qu’il faut alors remplacer lorsque cela se manifeste. Un autre type de problème peut survenir au niveau du pont de diodes, qui a pour rôle d’assurer la production d’électricité pour les équipements de la voiture et la batterie. Il se peut d’une ou plusieurs diodes soient défectueuses, et nécessitent donc un remplacement. Enfin, il est aussi possible que le régulateur soit hors service, et empêche l’alternateur de recharger la batterie, ou au contraire, fournit une puissance électrique trop élevée. Dans les deux cas, il est nécessaire de changer le régulateur.

Comment prévenir une panne d’alternateur?

Une panne d’alternateur de voiture peut être très contraignante. En effet, certains équipements de la voiture peuvent ne plus fonctionner, et cela peut même aller jusqu’à l’immobilisation du véhicule, étant donné qu’il ne peut plus démarrer. Il est donc important de savoir comment prévenir une panne d’alternateur, pour éviter ce désagrément. Ainsi, la première chose à faire est de respecter les consignes du constructeur de la voiture, en termes d’équipements électriques. Il n’est donc pas conseillé d’installer de nouveaux équipements sur la voiture, sans avoir demandé l’avis d’un spécialiste compétent dans le domaine de l’électricité automobile. En effet, il faut connaître la puissance de l’alternateur, ainsi que celle des nouveaux matériels à installer, pour déterminer si l’ensemble peut fonctionner correctement, sans que l’un risque d’endommager l’autre. Ces équipements peuvent être des installations audio ou vidéo, des systèmes de climatisation, des éclairages ou autres. Une autre attitude à adopter pour prévenir une panne d’alternateur est d’utiliser une batterie de qualité. Il faut alors se conformer aux recommandations du constructeur sur la puissance de la batterie et ses autres caractéristiques, et la faire vérifier régulièrement. Il faut savoir qu’une batterie défaillante obligerait l’alternateur à travailler plus, ce qui favoriserait sa panne après une certaine période.

Comment savoir si un problème provient de l’alternateur ?

Les pannes sur une voiture peuvent être d’ordre électrique, et entraînent généralement des dysfonctionnements au niveau des équipements ou des éclairages. Ces problèmes peuvent provenir de l’alternateur ou non, mais il existe quelques méthodes de vérification pour être certain. Tout d’abord, il faut noter qu’un problème d’alternateur est généralement signalé par le témoin de la batterie qui s’allume en permanence sur le tableau de bord, même si le moteur est en marche. D’ailleurs, même si ce témoin s’éteint de temps à autre, surtout lorsque le moteur monte en régime, c’est qu’il y a un dysfonctionnement au niveau de l’alimentation électrique de la voiture. En tout cas, pour être fixé sur l’état de l’alternateur, il faut utiliser un multimètre et vérifier la tension électrique au niveau de la batterie, comme pour le test de l’alternateur. Cependant, en effectuant cette vérification, il faut s’assurer que la batterie soit en bon état. Ainsi, il faut d’abord effectuer le test lorsque le moteur est à l’arrêt. Si la tension affiche plus de 12,8 V, c’est que la batterie est normale, à moins qu’elle soit déjà déchargée à cause d’une défaillance de l’alternateur. Un autre moyen de vérifier si un problème provient de l’alternateur est d’allumer les phares de la voiture, et de voir si leur luminosité varie avec le régime moteur.

Le prix d’un alternateur de voiture

Chaque modèle de voiture peut avoir un type d’alternateur différent. Toutefois, certains modèles d’une même marque peuvent partager un même type d’alternateur. Quoi qu’il en soit, il est toujours conseillé d’utiliser des pièces qui sont conçues principalement pour un modèle spécifique, pour s’assurer d’une bonne compatibilité, et donc d’un bon fonctionnement. Etant donné la grande variété de types d’alternateur, les prix sont également très diversifiés. En général, cette pièce peut coûter entre 100 et 650 euros, selon les modèles. Ce sont les voitures puissantes et sportives qui requièrent les pièces les plus chères. Il faut noter que certaines pannes ne nécessitent pas obligatoirement un remplacement de l’alternateur. En effet, pour des charbons usés, il faut environ 20 euros pour les changer. Si c’est le régulateur qui est défectueux, son remplacement peut coûter aux alentours de 100 euros. Evidemment, il faut ajouter les frais de main-d’œuvre des techniciens pour les interventions à effectuer.

Etant donné l’importance de l’alternateur pour une voiture, il est primordial de s’assurer de son bon fonctionnement. Il faut savoir prévenir les éventuelles pannes, et les détecter lorsqu’elles se produisent. Il est possible de réparer certains éléments de l’alternateur, en fonction des problèmes rencontrés, mais dans certains cas, il faut acheter la pièce complète.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: