Archive

Category Archives for "infos"
1

Les critères qui déterminent le prix d’une batterie de voiture

La batterie est une pièce maîtresse dans une voiture. En effet, même si c’est l’alternateur qui fournit la grande majorité de l’énergie électrique nécessaire à un véhicule, la batterie tient quand même des rôles très importants, dont le démarrage du moteur, le verrouillage des ouvertures ou l’alimentation en électricité des équipements lorsque le moteur est à l’arrêt. Le prix d’une batterie peut varier sensiblement en fonction des modèles, et plusieurs critères peuvent entrer en jeu dans sa détermination.

Voir tous les prix sur Amazon

Les critères de qualité

La batterie peut être considérée comme une pièce de voiture comme une autre. De ce fait, il existe des marques et des modèles qui sont préconisés par les constructeurs, et qui sont même utilisés en première monte, c’est-à-dire qu’ils sont installés dans la voiture lorsqu’elle sort de l’usine. Ces modèles ont généralement une excellente réputation en termes de qualité et de longévité. Ils peuvent donc avoir des prix un peu plus élevés par rapport à des modèles ordinaires.

Généralement, ils sont aussi accompagnés d’une garantie de 2 ou 3 ans. Par ailleurs, même si certaines marques ne sont pas obligatoirement utilisées par les constructeurs en première monte, elles peuvent aussi disposer d’une renommée mondiale en tant que manufacturier ou équipementier de qualité, du fait de leur expérience et de leur savoir-faire éprouvé. Ces fabricants peuvent aussi appliquer des tarifs élevés, mais qui se justifient par la grande fiabilité des produits. En revanche, des batteries peuvent avoir des prix plus abordables lorsqu’ils sont fabriqués par des marques récentes ou moins connues. Ces dernières sont généralement des entreprises qui se spécialisent dans les pièces automobiles, ou encore qui se tournent principalement vers les batteries, mais qui n’ont pas encore suffisamment de renommée, et qui veulent attirer des utilisateurs en appliquant une politique tarifaire attractive.

Les critères techniques déterminant le prix d’une batterie voiture

Une batterie de voiture dispose de plusieurs caractéristiques techniques qui la différencient d’une autre. Il y a d’abord la tension nominale qui est généralement de 12 V pour la plupart des voitures destinées aux particuliers. Toutefois, il faut savoir que certaines voitures anciennes utilisent des batteries de 6 V. En revanche, les gros véhicules utilitaires comme les camions ont recours à des batteries de 24 V. Cette tension nominale est un facteur qui influence sur le prix de la batterie, car plus elle est élevée, plus la batterie est chère. Une batterie se caractérise également par sa capacité ou son ampérage-heure. Cette valeur indique l’aptitude de la batterie à tenir la charge dans le temps. Plus elle est élevée, plus la batterie est puissante, et donc aussi plus couteuse. Une autre caractéristique technique de la batterie est sa puissance de démarrage. Il s’agit d’une intensité exprimée en ampères, et qui dénote la capacité de la batterie à tenir sa charge. Elle est très utile par temps froid, pour pouvoir démarrer un véhicule à l’arrêt après plusieurs heures. Ceux qui habitent dans les régions froides doivent donc opter pour des modèles qui ont une puissance de démarrage élevée, ce qui peut alors coûter plus cher.

Les types de batterie

Les batteries de voiture peuvent être classées sous 2 types, notamment celles qui sont au plomb, et celles qui sont au gel. La première catégorie est le type classique, et ce dernier fonctionne avec des accumulateurs en plomb montés en série qui baignent dans de l’acide sulfurique. Cet ensemble produit de l’énergie électrique avec la réaction chimique entre le plomb et l’acide. Ce système a été éprouvé durant de nombreuses années, mais même avec des améliorations qui y ont été apportées au fil des années, sa durée de vie reste limitée. C’est ainsi qu’a vu le jour la deuxième catégorie qui est la batterie au gel. Dans cette technologie, ce sont des gaz, notamment l’hydrogène et l’oxygène, qui sont recombinés pour produire de l’électricité. Cela se fait grâce est des tissus en fibre de verre qui absorbent de l’électrolyte. Ce système offre une plus grande durée de vie à la batterie, ce qui justifie son prix plus élevé. En plus, les matières qui entrent dans sa fabrication sont plus complexes et plus chères. Quoi qu’il en soit, le type de la batterie est aussi un élément qui fait varier le prix. Ainsi, en fonction de tous les critères énoncés, une batterie de voiture peut coûter entre 50 et 150 euros, mais certains modèles très performants peuvent atteindre les 250 euros.

Batterie Varta blue G8 595 405 083

Il s’agit d’une batterie au gel de la célèbre marque Varta. Elle a une tension nominale de 12V, ce qui convient pour la plupart des voitures. Elle est également très puissante, car sa capacité est de 95 Ah, et son intensité au démarrage est de 830 CCA. Avec cette configuration, cette batterie convient très bien aux voitures de sport ou aux véhicules tout terrain ayant un moteur à cylindrée élevée. Sa principale qualité est sa longue durée de vie, qui est en moyenne le double de modèles classiques qui fonctionnent au plomb.

Voir le prix sur Amazon

Batterie Fulmen FA640

Cette batterie est proposée par une marque très bien réputée dans le domaine. La qualité est donc au rendez-vous, et cela est prouvé par la garantie de 2 ans qui l’accompagne, malgré le fait qu’elle fonctionne au plomb. Elle a une tension de 12V, une capacité de 64 Ah et une intensité de démarrage de 640A. Ces valeurs sont très correctes pour une utilisation sur une citadine ou une compacte, ayant un moteur qui ne soit pas trop puissant.

Voir le prix sur Amazon

Batterie Varta E11

La batterie Varta E11 fonctionne avec du gel, lui offrant ainsi une plus longue durée de vie par rapport à celles qui fonctionnent au plomb. Il s’agit d’une batterie de 12V, avec une capacité de 74 Ah et une intensité de démarrage de 680 CCA. Elle convient très bien pour les berlines spacieuses et puissantes. A noter qu’elle a une garantie de 2 ans, ce qui offre une assurance d’une utilisation tranquille durant cette période, mais cette batterie possède les qualités requises pour tenir encore plus longtemps.

Voir le prix sur Amazon

Le prix d’une batterie pour voiture peut donc varier sensiblement en fonction de divers facteurs comme le type, la marque ou les spécificités techniques. Etant donné qu’il s’agit d’une pièce très importante pour un véhicule, il est indispensable de faire le bon choix lors de son achat. Par ailleurs, la taille, la forme et la disposition des bornes doivent aussi être prises en compte durant un remplacement, pour s’assurer que la nouvelle batterie puisse être installée correctement dans son emplacement réservé.

Alternateur de voiture: guide complet d’informations utiles.

L’alternateur de voiture est un élément essentiel dans une voiture, étant donné qu’il produit l’énergie électrique qui fait fonctionner les divers équipements. Sa panne peut ainsi causer de nombreux dysfonctionnements, et même immobiliser la voiture. Il est donc indispensable de bien prévenir les pannes, et de savoir les réparer lorsqu’elles se produisent.

Qu’est-ce qu’un alternateur?

L’alternateur de voiture est une pièce qui fournit de l’électricité. Pour cela, il utilise un principe de physique élémentaire, qui est le celui de faire tourner un aimant autour d’une bobine de fil de cuivre. Grâce au champ magnétique de l’aimant, les électrons du cuivre s’animent, ce qui crée de l’électricité. Certes, toutes les voitures sont équipées de batterie qui fournit aussi de l’énergie électrique, mais elle doit aussi être alimentée par du courant pour se recharger, d’où l’utilité d’un alternateur. Ainsi, à l’arrêt du moteur, c’est la batterie qui alimente la voiture pour ses besoins en électricité, comme les éclairages, les ouvertures de portes ou encore le démarrage. En revanche, une fois le moteur mis en marche, l’alternateur prend le relais, et fournit aussi du courant à la batterie pour qu’elle puisse se recharger, étant donné qu’elle est toujours sollicitée lorsque le moteur est à l’arrêt. L’alternateur dispose d’une poulie qui est entraînée par le mouvement de rotation du moteur en marche, grâce à une courroie. C’est ainsi qu’il peut produire de l’électricité, car la poulie qui tourne fait aussi tourner la bobine en fil cuivre dans le champ magnétique.  Il faut noter que l’alternateur est équipé de plusieurs éléments qui contribuent à son bon fonctionnement et à l’accomplissement de son rôle. Tel est le cas d’un régulateur qui stabilise la tension électrique produite.

Comment faire le test d’un alternateur de voiture?

Lorsque l’alternateur de voiture ne fonctionne pas correctement, les différents équipements pourraient également subir des dysfonctionnements. Il se pourrait même que le moteur ne puisse pas démarrer, ce qui immobilisera le véhicule. De ce fait, il est très important de s’assurer que l’alternateur ne rencontre aucun souci. Pour cela, quelques tests peuvent être effectués. Un de ceux-là consiste à utiliser un appareil de mesure de tension électrique ou multimètre qu’il faut brancher sur la batterie de voiture tandis que le moteur tourne. Ainsi, pour la plupart des voitures, la tension électrique de la batterie est de 12 V. Lors du test, si le multimètre affiche une tension comprise entre 13,3 V et 14,7 V, l’alternateur fonctionne correctement. En revanche, si la tension est inférieure à 13,3 V, il y a un probablement un problème au niveau de l’alternateur, car il n’arrive pas à fournir suffisamment d’énergie pour alimenter la batterie. Si au contraire, la tension est supérieure à 14,7V, cela signifie aussi qu’il faut procéder à des réparations, car le régulateur de tension ne remplit pas son rôle, et que cela pourrait endommager les équipements électriques de la voiture. Un autre test assez simple pour vérifier l’alternateur est de mettre en marche le moteur, et d’allumer les phares. Si ces dernières varient en luminosité en fonction du régime moteur, c’est que l’alternateur a des soucis.

Changement d’un alternateur de voiture

Même s’il est souvent possible de réparer un alternateur défectueux, certaines pannes peuvent être assez sévères, et imposent un changement complet. Pour cela, la première chose à faire est de trouver la pièce de remplacement, qui doit être identique à l’original, au niveau de toutes ses caractéristiques, sur la forme et sur le fond. La forme est très importante, notamment au niveau de la poulie et des fixations, pour que la nouvelle pièce puisse être installée convenablement dans son emplacement. Un corps d’alternateur trop grand ou trop petit, ou encore une poulie qui n’a pas la même taille que la précédente, entraîneraient un mauvais positionnement de ces pièces, et engendreraient un décalage dans la rotation des différents éléments qui doivent tourner avec l’alternateur. Il peut s’agir de la pompe à eau, de la pompe de direction ou encore du compresseur pour la climatisation. Les spécificités internes doivent également correspondre à l’original, principalement au niveau de la puissance. Il faut noter qu’il peut exister des modèles compatibles ou adaptables qui peuvent aussi convenir lors d’un changement d’alternateur, mais il est toujours préférable d’utiliser des pièces d’origine pour plus d’assurance.

Comment réparer un alternateur de voiture?

Un alternateur de voiture nécessite une réparation lorsqu’il n’arrive plus à recharger la batterie. Généralement, le témoin de la batterie s’allume sur le tableau de bord lorsque cela se produit, même si le moteur tourne. Plusieurs raisons peuvent être la source des problèmes sur l’alternateur. Tout d’abord, il n’arrive plus à effectuer les mouvements de rotation. Cela peut être dû à la défaillance du roulement de la bobine de cuivre, ou encore que c’est la bobine elle-même qui est endommagée. Dans ces situations, il faut alors procéder au remplacement du roulement, ou celui de la bobine. Une autre panne de l’alternateur peut être reliée à l’usure des charbons, qu’il faut alors remplacer lorsque cela se manifeste. Un autre type de problème peut survenir au niveau du pont de diodes, qui a pour rôle d’assurer la production d’électricité pour les équipements de la voiture et la batterie. Il se peut d’une ou plusieurs diodes soient défectueuses, et nécessitent donc un remplacement. Enfin, il est aussi possible que le régulateur soit hors service, et empêche l’alternateur de recharger la batterie, ou au contraire, fournit une puissance électrique trop élevée. Dans les deux cas, il est nécessaire de changer le régulateur.

Comment prévenir une panne d’alternateur?

Une panne d’alternateur de voiture peut être très contraignante. En effet, certains équipements de la voiture peuvent ne plus fonctionner, et cela peut même aller jusqu’à l’immobilisation du véhicule, étant donné qu’il ne peut plus démarrer. Il est donc important de savoir comment prévenir une panne d’alternateur, pour éviter ce désagrément. Ainsi, la première chose à faire est de respecter les consignes du constructeur de la voiture, en termes d’équipements électriques. Il n’est donc pas conseillé d’installer de nouveaux équipements sur la voiture, sans avoir demandé l’avis d’un spécialiste compétent dans le domaine de l’électricité automobile. En effet, il faut connaître la puissance de l’alternateur, ainsi que celle des nouveaux matériels à installer, pour déterminer si l’ensemble peut fonctionner correctement, sans que l’un risque d’endommager l’autre. Ces équipements peuvent être des installations audio ou vidéo, des systèmes de climatisation, des éclairages ou autres. Une autre attitude à adopter pour prévenir une panne d’alternateur est d’utiliser une batterie de qualité. Il faut alors se conformer aux recommandations du constructeur sur la puissance de la batterie et ses autres caractéristiques, et la faire vérifier régulièrement. Il faut savoir qu’une batterie défaillante obligerait l’alternateur à travailler plus, ce qui favoriserait sa panne après une certaine période.

Comment savoir si un problème provient de l’alternateur ?

Les pannes sur une voiture peuvent être d’ordre électrique, et entraînent généralement des dysfonctionnements au niveau des équipements ou des éclairages. Ces problèmes peuvent provenir de l’alternateur ou non, mais il existe quelques méthodes de vérification pour être certain. Tout d’abord, il faut noter qu’un problème d’alternateur est généralement signalé par le témoin de la batterie qui s’allume en permanence sur le tableau de bord, même si le moteur est en marche. D’ailleurs, même si ce témoin s’éteint de temps à autre, surtout lorsque le moteur monte en régime, c’est qu’il y a un dysfonctionnement au niveau de l’alimentation électrique de la voiture. En tout cas, pour être fixé sur l’état de l’alternateur, il faut utiliser un multimètre et vérifier la tension électrique au niveau de la batterie, comme pour le test de l’alternateur. Cependant, en effectuant cette vérification, il faut s’assurer que la batterie soit en bon état. Ainsi, il faut d’abord effectuer le test lorsque le moteur est à l’arrêt. Si la tension affiche plus de 12,8 V, c’est que la batterie est normale, à moins qu’elle soit déjà déchargée à cause d’une défaillance de l’alternateur. Un autre moyen de vérifier si un problème provient de l’alternateur est d’allumer les phares de la voiture, et de voir si leur luminosité varie avec le régime moteur.

Le prix d’un alternateur de voiture

Chaque modèle de voiture peut avoir un type d’alternateur différent. Toutefois, certains modèles d’une même marque peuvent partager un même type d’alternateur. Quoi qu’il en soit, il est toujours conseillé d’utiliser des pièces qui sont conçues principalement pour un modèle spécifique, pour s’assurer d’une bonne compatibilité, et donc d’un bon fonctionnement. Etant donné la grande variété de types d’alternateur, les prix sont également très diversifiés. En général, cette pièce peut coûter entre 100 et 650 euros, selon les modèles. Ce sont les voitures puissantes et sportives qui requièrent les pièces les plus chères. Il faut noter que certaines pannes ne nécessitent pas obligatoirement un remplacement de l’alternateur. En effet, pour des charbons usés, il faut environ 20 euros pour les changer. Si c’est le régulateur qui est défectueux, son remplacement peut coûter aux alentours de 100 euros. Evidemment, il faut ajouter les frais de main-d’œuvre des techniciens pour les interventions à effectuer.

Etant donné l’importance de l’alternateur pour une voiture, il est primordial de s’assurer de son bon fonctionnement. Il faut savoir prévenir les éventuelles pannes, et les détecter lorsqu’elles se produisent. Il est possible de réparer certains éléments de l’alternateur, en fonction des problèmes rencontrés, mais dans certains cas, il faut acheter la pièce complète.

Enlèvement d’épave d’un vehicule

Une voiture qui n’est pas utilisée peut devenir contraignante. En effet, elle peut occuper un espace qui pourrait être utile pour d’autres besoins. En plus, un véhicule qui ne roule plus se dégrade avec le temps, le rendant difficile à déplacer, tout en polluant l’environnement où il se trouve. Il est donc indispensable de trouver un moyen pour se débarrasser de ce genre d’encombrement, sans engager trop de dépense, et sans nuire à l’écologie. A cet effet, un service d’enlèvement d’épave peut être sollicité à Paris et dans toute l’Ile de France, et les prestations sont gratuites.

Les origines de l’état d’épave d’un véhicule

Une voiture est censée être utilisée fréquemment, notamment pour les déplacements quotidiens pour le travail ou même juste pour le week-end pour les courses ou les promenades. Toutefois, cette utilisation peut s’arrêter pour diverses raisons. Une panne ou un accident pourrait rendre la voiture inutilisable, et le propriétaire n’a pas les moyens ou le temps pour effectuer les réparations nécessaires. Il se peut aussi que l’utilisateur ait acheté une autre voiture, ou a été doté d’un autre véhicule par son employeur, et a donc délaissé l’ancien. Une autre raison est le décès du propriétaire, ou son affectation à l’étranger. Il est vrai qu’il est toujours possible de vendre une voiture qui ne sert plus, mais cela peut prendre du temps, ce qui va détériorer de plus en plus son état, et la rendre encore plus difficile à vendre. En tout cas, ces différentes situations peuvent conduire à l’état d’épave de la voiture, et les contraintes qui y sont liées apparaissent.

Les prestations d’un épaviste

Un épaviste est une entité qui s’occupe essentiellement de l’enlèvement épave de véhicule roulant, autrement dit, un véhicule hors d’usage. Ce genre de véhicule est généralement difficile à déplacer, étant donné qu’il ne peut plus rouler. En plus, les différents documents administratifs nécessaires à la circulation peuvent ne plus être à jour, comme l’assurance ou le certificat de contrôle technique. De ce fait, pour pouvoir délacer le véhicule en vie de l’emmener dans un endroit qui pourra la traiter en tant qu’épave, il faut un matériel adéquat comme un camion ou un remorqueur. Il faut également disposer d’un équipement qui soit capable de soulever la voiture pour la charger dans ces moyens de transport. Un épaviste dispose de tous ces matériels, ainsi que les compétences nécessaires pour un enlèvement épave dans les meilleures conditions. A noter qu’il peut prendre en charge tous les types de véhicule comme :

  • des voitures en fin de vie
  • des épaves de voitures
  • des motos
  • des véhicules utilitaires ou des camions
  • des remorques
  • des camping-cars
  • des carcasses

Les démarches à suivre pour un enlèvement épave

Pour qu’un véhicule hors d’usage soit pris en charge par un épaviste, il faut suivre quelques étapes élémentaires. Tout d’abord, il faut trouver un professionnel agréé et convenir d’un rendez-vous. Il faut aussi préparer un certificat de non-gage, pour s’assurer que le véhicule ne fait pas l’objet d’un quelconque gage. Après cela, une déclaration de cessation du véhicule doit être effectuée, et qui sera signée par le propriétaire et l’épaviste. D’autres documents importants devront être remis au moment de l’enlèvement effectif, comme une copie de la pièce d’identité du propriétaire, ou encore l’original de la carte grise du véhicule.

Le traitement par un centre agréé

Une fois l’épave prise en charge par l’épaviste, ce dernier doit remettre le véhicule à un centre agréé VHU (Véhicule Hors d’Usage), s’il n’en est pas un lui-même. L’agrément est délivré par arrêté préfectoral, et plusieurs conditions doivent être remplies pour l’obtenir. Cela inclut entre autres le respect du cahier des charges pour la destruction, des capacités techniques et financières pour la destruction, ou encore la liste des dispositions prévues pour les traitements. Au niveau de la destruction proprement dite par le centre, la première étape consiste à dépolluer le véhicule. Cela consiste à retirer les différentes parties qui peuvent être polluantes comme la batterie, les filtres, les pneus, les catalyseurs ou les carburants. Il faut également démonter les éléments qui peuvent être réutilisés, tout en les marquant en vue de leur traçabilité. Enfin, la dernière étape consiste à transmettre les éléments restants à un broyeur agréé pour une destruction. Toutes ces démarches visent à sauvegarder l’environnement d’une pollution certaine.
Le fait de faire appel à un épaviste pour l’enlèvement d’épave d’un véhicule hors d’usage est très judicieux. En effet, la prestation est gratuite, et les différentes opérations à effectuer respectent une démarche écologique. En plus, l’épaviste peut s’occuper de tous les types de véhicule, qu’ils aient appartenu à des particuliers ou à des professionnels, allant des petits deux roues jusqu’aux gros camions de transport. Ainsi, pour ceux qui possèdent des véhicules hors d’usage et qui ne savent pas quoi en faire, ou ceux qui connaissent des personnes dans cette situation, le contact d’un spécialiste de l’enlèvement d’épave serait à la fois utile et bénéfique.

Quand faut-il changer la Courroie de distribution de la Scenic 3?

La courroie de distribution fait toujours parler d’elle. Car malgré la progression du nombre des hybrides et des voitures automatiques sur le marché, bon nombre de marques continuent de fabriquer des modèles utilisant des courroies de distribution. La gamme « Scenic 3 » de Renault est une de ces voitures. Ceux qui en possèdent une se doivent donc de connaître les informations adéquates sur cette courroie de distribution. Pour les aider, un petit récapitulatif des ces infos.

La courroie de distribution est-elle essentielle à la Scenic 3 ?

Réponse affirmative. Non seulement ce rôle est essentiel, mais il est surtout indispensable, car sans la courroie de distribution, le moteur de la Scenic 3 ne fonctionnerait pas. En effet, ce dernier a besoin de la courroie de distribution pour assurer le rôle de guide, mais surtout de chef d’orchestre dans la synchronisation des mouvements de différentes pièces dans un même laps de temps.

La courroie de distribution de la Scenic 3 est-elle irremplaçable ?

Oui et non, dans un certain sens. Oui, car le rôle qu’elle joue, il n’y a qu’elle pour remplir cette fonction. Et non dans la mesure où sa durée de vie est malheureusement limitée. Il faut savoir que la courroie de distribution de la Scenic 3 est fabriquée en caoutchouc. Au fil des années, ce caoutchouc se fragilise à cause des différentes pièces du moteur sollicitant la courroie lors de leur fonctionnement. La conséquence est sans appel : un beau matin, la courroie de distribution n’arrive plus du tout à maintenir l’équilibre et elle se rompt.

Lorsqu’elle se rompt, cela provoque immédiatement une panne et cette panne peut dans le pire des cas provoquer la perte du moteur de votre Scenic 3. Il faut donc éviter que la situation de rupture de courroie se présente, car les frais imprévus occasionnés peuvent être importants.

Comment éviter alors la rupture de la courroie de distribution ?

Il n’y a pas encore de remède miracle, mais juste une mesure préventive conseillée par toutes les marques : le remplacement de la courroie de distribution. Ce remplacement doit se faire avant une certaine échéance fixée par les fabricants d’autos.

Cette échéance est fixée par les marques selon les caractéristiques techniques des différents modèles et est exprimée soit en années soit en kilométrages par heure parcourus par le véhicule. Les différentes gammes de Renault Scenic 3 ont, elles aussi leurs échéances. En voici quelques-unes :

–         La principale gamme de Scenic 3 doit voir sa courroie de distribution être changée avant que la barre des 77 000 km/h ne soit atteinte.

–         La « dynamic Scenic 3 » quant à elle, a une courroie de distribution qu’il faut changer avant les 126 000 km/h ou après 5 ans.

Quant aux modèles de Scenic les plus récents, la courroie est à changer avant les 140 000 km/h ou 6 ans.

Y a-t-il d’autres pièces à changer lorsqu’on remplace la courroie de distribution de la Scenic 3 ?

Oui, en effet. Sur la Scenic 3, le changement de courroie de distribution doit se faire en même temps qu’un changement de la courroie d’accessoires. Cette courroie travaille en étroite collaboration avec l’alternateur de la Scenic 3. Elle a aussi pour fonction de réguler des options telles que la climatisation ou encore la direction assistée du véhicule.

Mais la raison pour laquelle il faut la changer en même temps que la courroie de distribution c’est que ces deux courroies disposent de la même durée de vie en années ou en kilométrages. Il est donc alors plus avisé et plus prudent de les remplacer au même moment afin de minimiser les risques de futures pannes.

Peut-on faire appel à des pièces d’occasion ?

Une mesure visant à faire dépenser moins, mais que tous les professionnels vous déconseilleront fortement. Que ce soit pour la courroie de distribution ou pour la courroie de transmission, le temps qui passe et les aléas du fonctionnement global sont à l’origine de leur vieillissement. Et comme ce vieillissement est inévitable, il paraît donc plus sage d’utiliser des pièces neuves, même si leur coût peut sembler un peu onéreux. Il en va de la longévité du moteur et de la santé de votre véhicule !

Quand faut-il changer la Courroie de distribution Megane 3?

La courroie de distribution continue d’être autant d’actualité. Quoi de plus normal quand on considère l’importance de son rôle. Néanmoins, il y a encore beaucoup d’amalgame et de confusion concernant cette pièce. Les propriétaires de la Renault Mégane 3 ne diront pas le contraire. Afin de leur apporter plus d’éclaircissements, voilà un petit guide d’informations sur la courroie de distribution de la gamme Renault Mégane 3.

Quel est le rôle de la courroie de distribution dans une Renault Mégane 3 ?

Dans la Mégane 3, comme dans beaucoup d’autres modèles de voitures utilisant cette pièce, la courroie de distribution assure la synchronisation en mouvement entre plusieurs pièces du haut moteur et certaines pièces du bas moteur de votre véhicule. Sans ce mouvement de synchronisation, votre voiture ne saurait fonctionner.

En quoi est-ce important de changer la courroie de distribution ?

Cette opération est impérative, faute de quoi la courroie de distribution risque de se rompre. Cette rupture est provoquée à cause du temps qui passe et qui provoque le vieillissement de la courroie de distribution. Or plus la courroie vieillit et plus elle est fragile.

En cas de rupture de la courroie, la panne qui s’en suit entraîne irrémédiablement dans la plupart des cas des dommages irréversibles au moteur du véhicule, qu’il faudra alors changer.

Si les frais d’un changement de courroie de distribution ne sont pas négligeables, ceux d’un changement de moteur sont encore plus élevés. C’est pourquoi il est important de procéder à ce changement de la courroie de distribution avant que le pire n’advienne.

Quand faut-il changer la courroie de distribution d’une Mégane 3 ?

Pour connaître le moment exact, rien de plus simple que de respecter les préconisations fournies par la marque de votre Mégane 3. Celles-ci se trouvent dans le carnet d’entretien fourni avec votre véhicule, à l’achat.

Cette préconisation temporelle varie selon les différentes gammes de Mégane 3. Et le plus avisé est d’opérer le remplacement de la courroie de distribution avant que cette indication ne soit atteinte, car on n’est pas à l’abri d’une rupture surprise de la courroie de distribution, au fur et à mesure que l’échéance approche.

Voici quelques indications précises selon les gammes de Mégane 3 :

–         Le changement de la gamme éco 2 de la Mégane 3 doit se faire tous les 6 ans ou à chaque 160 000 km/h.

–         La gamme 150.dci, quant à elle, préconise un changement de la courroie de distribution dès les 85 000 km/h.

En ce qui concerne les autres gammes, le nombre d’années varie de 5 à 6, et le kilométrage de 90 000 à 160 000.

Comment se passe le changement de courroie de distribution dans une Mégane 3 ?

Dans le cas de la Mégane 3, le changement de courroie de distribution s’accompagne également du changement d’autres pièces à savoir la courroie d’accessoire et la pompe à eau.

La courroie d’accessoire de la Mégane 3 dispose de la même durée de vie que la courroie de distribution. C’est pour cela qu’on la change au même moment que la courroie. Quant à la pompe à eau, la raison est autre : elle est directement liée à la courroie de distribution dans la synchronisation des mouvements. En plus, lorsque la pompe à eau se brise, elle entraîne un dommage sur la courroie de distribution. Un dommage qui conduit presque toujours à une rupture de cette dernière.

À quelle tarification faut-il s’attendre ?

D’un point de vue économique, le changement d’une courroie de distribution n’est pas donné. Et la Renault Mégane 3 n’est pas une exception. Si vous faites confiance en votre concessionnaire pour ce changement, sachez qu’il vous faudra débourser entre 500 et 800 euros. Par contre, si vous choisissez de confier cette tâche à un garage privé, le prix pourrait atteindre les 1000 euros.

Certains garages proposent des offres promotionnelles de réduction sur ce type d’opérations. C’est ainsi que vous pourriez dépenser de 20 à 35% moins cher que la norme même si tous les professionnels vous conseillent de faire confiance à votre concessionnaire.

Un dernier conseil : il faut impérativement remplacer la courroie de distribution usée par une courroie de distribution neuve et non par une courroie déjà utilisée.

Qu’est-ce que le démarrage avec des câbles ? En ai-je besoin ?

Démarrer votre voiture à l’aide de câbles est l’un des plus importantes techniques de diagnostic que tout possesseur de voiture devra connaître. C’est probablement l’un des problèmes les plus communs qu’une voiture peut avoir. Vous pouvez vous dire que cela arrivera à tous les propriétaires de voiture au moins une fois dans leur vie.

Maintenant que vous êtes conscient de son importance, il est important de comprendre comment le démarrage avec des câbles, fonctionne et quelle est la cause du problème. Pour les débutants, démarrer votre voiture à l’aide de câbles tourne autour de la performance de votre batterie. Comme nous devons tous le savoir, la batterie est l’élément qui donne de l’énergie électrique à votre voiture. C’est la source primaire d’électricité, et c’est pour cette raison qu’elle doit avoir une charge appropriée à chaque seconde. Une batterie défaillante montre plusieurs symptômes, principalement sur les éléments de la voiture qui utilise de l’électricité.

Maintenant, si votre voiture a une batterie morte, alors la démarrez avec des câbles est la première et la seule solution outre remplacer la batterie. Bien évidemment les batteries endommagées ou usées au-delà de réparation, doivent être remplacées immédiatement au lieu de démarrer la voiture avec des câbles.

D’un autre côté, une batterie morte ou mourante n’est pas la seule condition entraînant un démarrage avec des câbles de votre voiture.

Pour mon cas, j’ai démarré la voiture avec des câbles la première fois quand j’étais revenu à la maison d’un voyage d’affaires de 2 mois en Europe. J’ai vérifié pour savoir si ma voiture fonctionnait, mais la batterie ne répondait pas. Une longue inactivité du moteur de votre voiture entraînera votre batterie à « jouer à la morte »

Ceci signifie que votre voiture n’est pas exactement en train de mourir (bien que dans certains cas, cela peut constituer un signe). Toutefois, une inactivité prolongée du moteur peut entraîner sa désactivation. Ainsi, il aura besoin d’un démarrage à partir d’une autre source.

L’importance du kit de démarrage

C’est le lieu où se révèle l’importance du kit de démarrage. C’est l’une des deux méthodes les plus connues pour démarrer une batterie désactivée ou mourante. Un kit de démarrage est un booster de batterie portable qui transmet la charge à votre batterie pour la réveiller ou la faire revivre temporairement.

Pour la revue d’aujourd’hui, nous allons parler des kits de démarrage à l’ion lithium. Ces kits qui vont de pair avec des batteries à l’ion lithium, constituent l’une des meilleures et des plus répandues.

Les kits de démarrage sont pratiques à cause de leur taille et de leur facilité d’usage. Avant les kits de démarrage, le traditionnel « rencontrer-un-étranger » est la méthode utilisée. Dans ce cas, vous devez rencontrer une personne avec une voiture roulant sur une bonne batterie. Vous devez alors connecter sa batterie à la vôtre à l’aide de câbles de court-circuit.

Bien que cela paraisse être bien, ce n’est pas exactement idéal dans le plus terrible des situations. Raison pour laquelle, il est bon que vous ayez une sorte de « banque d’énergie » pour votre voiture. En parlant des banques d’énergie, les kits de démarrage ne sont pas entièrement faits que pour les batteries de voiture.

Ils peuvent être utilisés pour les téléphones cellulaires et pour d’autres appareils électroniques. Vérifier le manuel d’utilisation du fabricant pour éviter tout problème. Globalement, c’est un appareil indispensable à avoir, spécialement si votre batterie n’est pas neuve.

Rappelez-vous toujours, démarrer avec des câbles votre batterie mourante est juste une solution à court terme. La remplacer avec une batterie toute neuve est la réponse idéale.

Qu’est ce qui peut entraîner la décharge rapide d’une batterie de voiture ?

Avec le temps, nous pouvons rencontrer plusieurs problèmes où la batterie d’une voiture peut se décharger rapidement, parfois même du jour au lendemain. Les voitures modernes sont fourrées d’électronique et les problèmes relatifs à la décharge de batteries deviennent de plus en plus fréquents.

Regardons pourquoi cela survient, les problèmes communs entraînant la décharge rapide d’une batterie, et les voies pour régler ces problèmes.

Comment fonctionne-t-elle ?

Une bonne batterie de voiture a assez de capacité pour garder la charge pendant plusieurs jours. Dans les circonstances normales, une voiture devra démarrer sans aucun problème même après avoir été garée pour plusieurs semaines. Toutefois, assez souvent, un des appareils électriques dans une voiture puisent excessivement du courant qui décharge la batterie plus tôt.

Qu’est ce qui peut causer ceci ?

decharge batterieOutre les cas où nous laissons simplement les feux allumés, voici quelques exemples : premièrement, les désodorisants, les détecteurs de radar, les chargeurs de téléphone, les caméras de bord et d’autres appareils qui sont connectés par l’allume-cigare causent souvent un appel de courant parasite. Ceci arrive dans des voitures où l’allume-cigare est alimenté même sans démarrage. Nous avons aussi vu un certain nombre d’unités de démarrage à distance de service après-vente, des systèmes d’alarme et audio, drainant du courant excessif.

Dans une voiture, l’interrupteur d’une portière est endommagé et la lumière témoin de l’ouverture de la portière était restée allumée sur le tableau de bord, entraînant une décharge plus rapide de la batterie. Nous connaissons plusieurs cas où de l’eau s’est répandue dans des composants électriques, court-circuitant le câblage et entraînant la décharge rapide de la batterie. Un relais grippé est un autre responsable connu pour la mort des batteries. Par exemple, les relais d’embrayage du compresseur du système de climatisation sont connus pour être défaillants dans certains véhicules Honda et Acura. Les modules de Bluetooth et de radio satellitaires sont mentionnés comme étant responsables par plusieurs propriétaires de voiture. Dans certains cas, une faute interne, ou une détérioration à l’intérieur de la batterie peut aussi entraîner sa décharge rapide. Dans la photo suivante ci-dessous, une unité de démarrage à distance d’après-vente a entraîné un appel parasitaire excessif de courant et la batterie est morte après 3 jours.

Comment ce problème est diagnostiqué ?

Votre mécanicien peut recommander le test de drainage par courant excessif. Le test consiste à mesurer l’appel de courant de la batterie après que tous les composants électriques soient éteints. Dans la plupart des voitures, des modules électroniques variés peuvent restés actifs jusqu’à 20-30 minutes après que la voiture ait été mise à l’arrêt. Ceci signifie que l’appel de courant parasitaire doit être supervisé pour une plus longue période de temps. Généralement, l’appel de courant doit être moins de 40-50 mA (milliampères) après que la voiture est mise à l’arrêt depuis 20-30 minutes.

Les caractéristiques peuvent varier pour différentes voitures. Dans plusieurs voitures, l’appel de courant normal est aussi bas que 15-20 milliampères.

Si l’appel de courant parasitaire reste élevé, le circuit électrique défaillant peut être identifié en enlevant les fusibles les uns après les autres et en supervisant le courant. Si le courant descend après que le fusible soit retiré, le composant en défaillance est dans le circuit protégé par ce fusible particulier. Ce processus peut prendre beaucoup de temps, parce qu’il peut avoir plusieurs composants alimentés à partir d’un même fusible. Dans ce cas, chaque composant est déconnecté un à un jusqu’à ce que le circuit en défaillance soit trouvé.

A quelle fréquence le parallélisme des roues doit être fait ?

Le parallélisme des roues est le processus de vérification et de l’ajustement des angles des roues relativement à elles-mêmes et à la carrosserie. Pour faire le parallélisme des roues, le véhicule est placé sur l’appareil de parallélisme (photo ci-après).

Des capteurs spéciaux sont montés sur chaque roue. L’ordinateur utilise les capteurs pour mesurer les angles réels des roues (appelés ouverture, carrossage, angle de chasse, etc…) et les compare aux spécifications de la voiture.

parallelisme rouesSur la base des mesures faites, un technicien corrige les angles de roues qui peuvent être ajustés conformément aux spécifications. Avant de faire le parallélisme des roues, le technicien va généralement faire un test de conduite de la voiture, ajuster la pression des pneus, et vérifier la hauteur de caisse et des éléments fondamentaux de la suspension et de la direction également (exemple joint à rotule, barre de liaison, jambes de suspension, etc…). Si un élément de la direction ou de la suspension est en mauvais état, il doit être changé avant de faire le parallélisme des roues. Après que le parallélisme des roues est fait, vous aurez généralement un rapport vous montrant les angles des roues avant et après le parallélisme. Consulter l’extrait de rapport « avant » ci-dessous. Les mesures qui sont conformes aux spécifications sont en vert, alors que les angles qui ne sont pas conformes sont en rouge. Le parallélisme des 4 roues est toujours la meilleure option, comme le parallélisme à 2 roues concerne l’ajustement de 2 roues (devant ou arrière) seulement.

Pourquoi le parallélisme des roues doit être fait?

Le parallélisme des roues doit être fait parce qu’avec le temps, les angles des roues changent. Ceci survient comme une conséquence de la déformation et de l’usure de diverses bagues en plastique dans la suspension du véhicule et de l’affaissement des ressorts. Par ailleurs, le parallélisme des roues a besoin d’être vérifié après avoir passé dans de larges nids de poule ou cogner les trottoirs, et après les accidents également.

Le parallélisme des roues a également besoin d’être fait après le changement d’un des éléments fondamentaux de la suspension ou de la direction. De la même façon, il doit être fait après avoir abaissé ou relevé la suspension.

Quels sont les signes d’un mauvais parallélisme des roues ?

  • Le volant n’est pas centré alors que la voiture roule en ligne droite
  • Le véhicule tire sur un côté lorsque l‘on roule sur une route droite et plate
  • Le véhicule ne tient pas bien la route, paraît instable, balance d’un côté à l’autre
  • Les pneus grincent lorsque l’on tourne
  • Les pneus s’usent de façon irrégulière

A quelle fréquence le parallélisme doit être fait ?

Pour la plupart des voitures, il n’y a pas d’exigences spéciales. Votre mécanicien va généralement recommander de faire le parallélisme tous les 2-3 ans. Souvent, le parallélisme des roues est recommandé quand de nouveaux pneus sont installés. Le parallélisme doit être fait plus souvent si votre voiture à de larges pneus ou si c’est une voiture sportive, exemple Audi, BMW, Mazda 3, Nissan 370Z, etc… De par notre expérience, nous pouvons dire que si vous contrôler votre parallélisme après un ou deux ans de conduite, généralement, il sera légèrement déréglé. Si vous passez dans un gros nid de poule, il est fort probable que le parallélisme sera faussé.

Quels sont les bénéfices de faire un parallélisme des roues ?

Vous pneus ainsi que les éléments de votre suspension et direction, vont durer plus longtemps, et votre véhicule tiendra mieux. Vous pouvez peut être remarqué qu’après le parallélisme des roues, la voiture tient mieux la route et est plus stable. Encore une fois, ceci est plus remarquable si vous avez une voiture sportive ou de larges pneus.

Combien ça coûte de faire le parallélisme des roues ?

Les prix varient entre $50 et $180 en fonction de la voiture. Vous serez peut être facturé plus si certains des ajustements sont sérieusement rouillés ou bloqués. Pour de meilleurs résultats, rechercher un garage qui a le plus neuf, le modèle le plus avancé d’appareil de parallélisme. En moyenne, le parallélisme des roues dure de 40 mn à une heure.

A quelle fréquence devez-vous changer l’huile dans votre voiture ?

Il y avait des temps où il était recommandé de changer l’huile à moteur tous les 3.000 km. Progressivement, les constructeurs de voiture ont rallongé les intervalles de changement d’huile à 5.000 km, puis à 8.000 et dans d’autres cas même à 15.000 km. Alors à quelle fréquence devez-vous changer l’huile de votre voiture ? La technologie des moteurs modernes a –t-elle évoluée autant pour supprimer le besoin de changements réguliers d’huile ?

Quand faut il réellement changer l’huile de sa voiture?

changement huile voitureÉcartons ce mythe. Oui, les technologies utilisées dans les moteurs des voitures modernes ont été améliorées, mais si vous démontez le moteur dans une nouvelle voiture, vous verrez la même conception de base que dans un camion des années 50 ou 60 : il y a une pompe à huile, un vilebrequin, des pistons et tout est toujours lubrifié par l’huile. Tout super moderne moteur ne tournera pas plus de quelques minutes sans huile. Des intervalles de changement d’huile plus longs ont été rendu possibles grâce à une amélioration considérable de la qualité de l’huile. En plus de cela, beaucoup des nouvelles voitures utilisent de l’huile synthétique qui durent plus longtemps. Pourrez-vous conduire sans changement d’huile pour 15.000 km voir plus, si vous utilisez de l’huile synthétique ? Voici un autre mythe : oui, l’huile synthétique dure plus longtemps, mais en conduisant, des produits issus de l’usure mécanique et l’oxydation contaminent l’huile et réduisent sa capacité à lubrifier les parties mobiles.

filtre a huilePlus vous roulez longtemps, plus le filtre à huile est obstrué avec des dépôts. Un filtre à huile sale réduit la circulation de l’huile et augmente la friction. En outre, une certaine quantité d’huile est normalement consommée entre les changements d’huile. Si vous roulez pour 15.000 km sans compléter votre huile, vous découvrirez que le niveau d’huile a baissé considérablement. Un niveau bas d’huile aussi contribue à l’usure prématurée du moteur. Une raison pour laquelle les constructeurs rallongent les intervalles de changement d’huile est d’attirer les acheteurs éventuels par des coûts de maintenance « réduits ». Devez-vous changer l’huile aussi souvent que tous les 3.000 km ? A moins que vous désiriez voir votre mécanicien tous les 2 mois, un intervalle de changement d’huile de 3.000 km est extrême. Si vous vérifier votre huile après avoir parcouru 3.000 miles depuis votre dernier changement d’huile, il y a de fortes chances qu’elle soit toujours très propre.

A moins que vous faites concourir votre voiture tous les jours, même l’huile minérale peut durer plus longtemps que 3.000 km. La plupart des constructeurs de voiture recommandent des intervalles de changement d’huile de 3.750 à 10.000 km. Pratiquement, vous pouvez trouver 2 intervalles de changement d’huile inscrits dans le calendrier d’entretien de la voiture : le plus long intervalle pour les conditions « normales » et le plus court intervalle pour les conditions « sévères ». Les conditions sévères, typiquement comprennent conduire sur des routes poussiéreuses, de courts voyages répétés à des températures basses, ralenti extensif, remorquage etc…Même si vous conduisez dans les conditions normales, la meilleure idée est d’appliquer des intervalles de changement d’huile pris quelque part entre le milieu de ce qui est recommandé pour les conditions « normales » et les conditions « sévères »

Vous pouvez trouver votre carnet d’entretien dans le mode d’emploi ou dans le guide d’entretien et de garantie. Beaucoup de nouvelles voitures ont un système de supervision de la vie de l’huile, qui affichera un message à l’arrivée de l’échéance de changement de l’huile, cependant, pour fonctionner correctement, le système a besoin d’être remis à zéro à chaque changement d’huile. En outre, un système de supervision de la vie de l’huile ne détermine pas me niveau de l’huile. Vous aurez toujours besoin de vérifier régulièrement votre niveau d’huile et de le compléter.

Devez-vous changer votre huile selon l’intervalle de temps recommandé si le kilométrage est très bas ? Les constructeurs de voiture recommandent d’avoir les changements d’huile être fait tous les 4-6 mois ou par le kilométrage, peu importe la situation qui survient en premier. Typiquement, ceci est basé sur une conduite moyenne de 15.000 km par année. Si vous ne roulez pas beaucoup et ne parcourez que quelques milliers de kilomètres en 4 mois, il ne devrait pas avoir un grand problème si vous changez votre huile en 5 ou 6 mois au lieu de 4. Il serait déraisonnable pour un constructeur de voiture de refuser la couverture de garantie si vous faites les changements d’huiles toujours selon les recommandations relatives au kilométrage. Toutefois, si vous souhaitez vous en assurer, consulter votre concessionnaire

Changer plus souvent votre huile si :

Vous utilisez votre voiture pour faire du remorquage

Si votre voiture a un turbocompresseur

Votre parcours quotidien comprend principalement de petits voyages

Vous faites concourir votre voiture quotidiennement

Vous roulez régulièrement sur des routes non bitumées

Changer votre huile moins souvent si :

L’huile reste propre à l’échéance du prochain changement

Vous roulez principalement sur l’autoroute

Vous utilisez de l’huile synthétique

Une manière de savoir si votre voiture a besoin de changement d’huile est de vérifier l’état et le niveau d’huile sur la jauge de niveau.

Quand changer la courroie de distribution golf 4 Volkswagen?

La courroie de distribution fait l’objet d’une attention particulière de la part des automobilistes, des concessionnaires et des fabricants. Cela est dû au rôle prépondérant qu’il joue au sein du système de motorisation d’un véhicule. La gamme Golfe 4 de la marque Allemande Volkswagen est aussi concernée par la problématique de la courroie de distribution. Plus de précisions dans les lignes qui vont suivre.

Pourquoi est-il important de remplacer sa courroie de distribution ?


Les professionnels ne vous répéteront jamais assez : il faut remplacer la courroie de distribution de votre voiture dans les délais fixés par la marque. Pourtant, dans le cas de la Golf 4, une petite mesure de prudence va être ajoutée à cette recommandation : celle d’opter pour un remplacement de la courroie de distribution un peu avant les délais fixés par Volkswagen.

Pourquoi ? Et bien la raison en est toute simple : dans le cas de la Golf 4, le caoutchouc dans lequel est fabriquée la courroie de distribution n’est pas insensible aux changements de saisons. Par exemple en saison hivernale ou en temps pluvieux, ce caoutchouc est mis à rude épreuve et s’use donc un chouia plus rapidement que lorsque le temps est normal. C’est afin de ne pas avoir de mauvaise surprise qu’il est donc préférable de changer la courroie de distribution un peu plus rapidement que ce qui a été préconisé par Volkswagen. Par exemple si la préconisation est de 80 000 km, optez pour un changement dès les 75 ou 78 000 km. Il faut donc comprendre que les préconisations du constructeur sont d’une importance capitale et que le manuel d’utilisation de la voiture n’est pas un document futile. Mais à quel moment faut-il précisément changer la courroie de distribution ?

La date précise du changement de la courroie de distribution de la golf 4

Il est normal de se demander s’il y a une date à laquelle il faut procéder au remplacement. Il ne s’agit pas de date mais d’indications dans le temps : par exemple après chaque 4 ans. Cette indication temporelle est fournie par la marque Allemande.
La deuxième indication est le nombre de kilomètres effectués par votre Golf 4. Plus elle roule, et plus la courroie de distribution est mise à contribution dans le cadre du fonctionnement du moteur. Mais comme nous allons le voir ci-dessous dans les exemples, certains modèles de Golf 4 ne prennent en compte que le kilométrage, car il semble plus fiable

Quelques exemples d’indications permettant de savoir quand changer la courroie de distribution :

 

–         Golf 4 Tdi 130 : 150 000 km et 5 ans.

–         Golf 4 Tdi 100 : 160 000 km et 11 ans.

–         Golf 4 1.9 l Tdi : 180 000 km.

–         Golf 4 1.6 (essence) : 166 000 km.

 

Même s’il semble que l’indicateur du kilométrage est plus fiable que l’indicateur temporel, en tant que conducteur il est également important de prêter attention au moteur ; cela permettra d’anticiper sur certains soucis mécaniques que d’attendre un seuil de kilométrage pour agir.

1 2 3 4