L’univers du « Pit bike »

À première vue, pour ceux qui ne s’y connaissent pas vraiment, tous les modèles de motocross se ressemblent ou sont pareils. Mais concrètement, il y a des différences. Tel est le cas du « Pit Bike », un type de motocross qui comporte certaines caractéristiques le différenciant du motocross classique. Quelles sont les caractéristiques d’un Pit Bike ? D’où vient-il ? Découvrez les réponses à ces interrogations à travers les lignes qui vont suivre.

Les principales caractéristiques d’un Pit Bike

Dans un premier temps, le Pit bike se différencie du motocross classique par rapport à la hauteur de sa selle. Tandis qu’un motocross classique disposera d’une selle qui se trouvera à une hauteur d’un mètre, la selle du Pit Bike ne sera haute que de 80 centimètres. Et même de façon générale, un Pit Bike aura une taille inférieure à celle d’un motocross classique.

Lien utile: https://www.wkx-racing.com/51-outillage-et-entretien-pit-bike-dirt-bike

Dans un second temps, il faut parler du public utilisateur. Le motocross classique a été conçu pour des adultes voire, pour des compétitions. Le Pit Bike s’adresse plutôt aux enfants désireux d’apprendre à piloter une moto. C’est donc l’outil parfait dans le cadre d’une initiation au pilotage de moto.

Par ailleurs, le Pit Bike a l’avantage d’être économique, léger, sécurisé et surtout facilement maniable.

Que vaut le Pit Bike aujourd’hui ?

Bizarrement, alors que le Pit Bike a été conçu pour un public jeune non adulte, au fil des années, on constate que ce sont plutôt les jeunes adultes qui se sont emparés de son utilisation. Ainsi, actuellement la cible la plus utilisatrice de Pit Bike est la tranche masculine âgée d’une vingtaine à une trentaine d’années (à 30 ans)20 . C’est donc sans surprise que, très vite, des compétitions de Pit Bike ont vu le jour. Et ces compétitions continuent d’être organisées. Si bien qu’aujourd’hui, on a des compétitions nationales, mais aussi internationales.

Au niveau de la renommée, la plus grande compétition est le championnat national français de courses de Pit Bike.

Est-il légal de rouler en Pit Bike ?

Malheureusement, la réponse est : non !

Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que le Pit Bike n’a pas encore été homologué. La conséquence de cela est simple : rouler aujourd’hui en Pit Bike sur une voie publique est synonyme d’infraction et peut être sanctionné d’une contravention dont le montant sera d’un minimum de 1500 euros.

D’autres sanctions sont prévues par la loi. Le Pit Bike peut être confisqué à son propriétaire ou immobilisé par les forces de l’ordre. Elle peut également être envoyée à la fourrière. Le fait que l’usage du Pit Bike ne soit pas autorisé sur la voie publique a une autre conséquence : il est impossible d’assurer ce type de motocross. Cela signifie qu’en cas malheureux d’accident sur la voie publique, le propriétaire du Pit Bike devra assurer tous les frais qui en découlent.

Par contre, rouler en Pit Bike dans son jardin ou sur un terrain chez soi n’a rien d’illégal bien entendu. C’est d’ailleurs pour ça que des compétitions sont organisées, car les circuits sur lesquels ces Pit Bike roulent sont des routes privées.

Pour plus de renseignements sur les Pit Bike, lire ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *